Le professionnel en Commerce international contribue au développement international durable de l’entreprise par la commercialisation de biens et/ou de services sur les marchés étrangers et l’optimisation des achats dans un contexte de mondialisation. Il/elle est chargé(e) de mettre en œuvre les choix stratégiques et de coordonner les opérations internationales entre les différentes fonctions de l’entreprise et/ou les partenaires extérieurs. Grâce à son travail d’analyse et de remontée d’informations, il/elle permet à l’entreprise de réagir aux évolutions de son environnement.

Dans le cadre de cette entreprise, le professionnel en Commerce international remplit les missions suivantes :
– études et veille commerciales internationales,
– vente à l’export,
– achat à l’import,
– coordination des services supports à l’import et à l’export,
– gestion des relations dans un contexte pluriculturel.

Il doit mener une veille permanente pour collecter des informations sur les marchés étrangers afin de préparer les décisions commerciales. Il/elle prospecte à l’achat et à la vente, élabore des offres adaptées, vend et participe au processus de négociation à l’achat. Il assure le suivi administratif et commercial des ventes et des achats et coordonne les services supports et les prestataires extérieurs. Il/elle exerce l’ensemble de ces missions dans un contexte pluriculturel.

 

Emplois concernés

Le spécialiste en Commerce International accède, en fonction de son expérience, de la taille de l’entreprise et des opportunités, à plusieurs niveaux de responsabilité. Il peut donc occuper les emplois suivants (liste non exhaustive) :

Dans le cadre d’une première insertion professionnelle :
assistant commercial export, assistant import, assistant transitaire, assistant du Responsable de zone, assistant du Chef de produit, assistant administration des ventes, assistant aux achats à l’international.

Après une première expérience professionnelle :
commercial export, chargé de mission à l’international, agent de fret, responsable de zone, chef de produit, responsable de l’administration des ventes, acheteur international, agent en développement commercial, chargé de clientèle.

 

Types d’entreprises et de services

Ce métier s’exerce principalement en relation avec une clientèle de professionnels dans les domaines suivants :
– sociétés de négoce (société d’import-export, distributeur, grossiste…), y compris les entreprises du commerce électronique ;
– toute entreprise industrielle et commerciale, en particulier les PME-PMI ;
– prestataires de services (transporteur, transitaire, banques, assurances…) ;
– organismes de conseil et d’appui (Chambres de commerce et d’industrie, collectivités territoriales) ;
– sociétés de services d’accompagnement à l’international.

 

Place dans les organisations

La place du professionnel Commerce International varie en fonction des structures et des missions de l’organisation qui l’emploie :
– au sein d’une PME-PMI non structurée à l’export, il dépend directement du chef d’entreprise ou du responsable commercial ;
– au sein d’une entreprise structurée à l’export, il est sous la responsabilité, selon les cas, d’un responsable export, d’un responsable de zone, d’un responsable marketing, et/ou commercial (France et export), d’un responsable des achats, d’un responsable d’administration des ventes… ;
– au sein d’un organisme d’appui au développement international ou d’un prestataire de services, il est sous la responsabilité du chef de service concerné.

 

Environnement technique et économique de l’emploi

Les modifications de cet environnement, considérables depuis une décennie, connaissent aujourd’hui une forte accélération sous l’influence de différents facteurs :

– l’intégration continue de nouveaux pays, dans l’Union Européenne, crée de nouvelles perspectives de relations commerciales et d’emplois, dans un cadre de concurrence élargi ;
– le développement technologique continu, en rapprochant les acteurs du commerce international, nécessite de nouvelles compétences et implique des qualifications accrues, notamment dans le domaine des échanges par voie électronique ;
– la mondialisation des échanges entraîne de profondes transformations dans les relations entre entreprises. Ce développement accroît la variété et la complexité des opérations de commerce international, exige la maîtrise des langues étrangères et offre de nouvelles opportunités facilitant l’insertion et la mobilité professionnelles.

Toutes ces mutations nécessitent une mise à jour continue des connaissances du professionnel en Commerce International et un maintien permanent de ses compétences.

 

Conditions générales d’exercice

Le professionnel en Commerce International exerce son activité auprès :

– de la clientèle internationale (actuelle et potentielle) de l’entreprise,
– de ses fournisseurs étrangers (actuels et potentiels),
– des prestataires de services (actuels et potentiels) agissant dans le cadre des activités à l’international.

Cette activité implique la maîtrise de plusieurs langues étrangères, une ouverture à l’interculturel, l’utilisation permanente des technologies de l’information et de la communication, des déplacements à l’étranger, le respect de la législation, des règles d’éthique et de déontologie.

 

Descriptif des activités

Activité 1 : Études et veilles commerciales internationales

Mener une veille commerciale permanente (recherche documentaire) – Recueillir de l’information à l’étranger (recherche terrain) – Préparer la prise de décision

Activité 2 : Vente à l’export

Prospecter afin d’élaborer une offre adaptée – Vendre à l’export – Assurer le suivi des ventes

Activité 3 : Achat à l’import

Élaborer une base de données sur les fournisseurs potentiels – Participer au processus de négociation à l’achat – Assurer le suivi des achats

Activité 4 : Coordination des services support à l’import et à l’export

Effectuer le montage des opérations import – export – Assurer le suivi documentaire des opérations import – export – Coordonner le contrôle de qualité et garantir l’utilisation de pratiques loyales et éthiques

Activité 5 : Gestion des relations dans leur contexte pluriculturel

Produire des messages en intégrant les éléments interculturels – Animer un réseau relationnel pluriculturel

Programme de formation

– Culture Générale et Expression
– Economie et Droit
– Management des Entreprises
– Etude et Veille commerciale internationales
– Informatique commerciale
– Prospection et Suivi de clientèle
– Communication et Management interculturel
– Négociation Vente
– Gestion des opérations d’import-export
– Langues vivantes étrangères